Assurance professionnelle : les différents types à connaitre

Les chefs d’entreprise ont parfois du mal à choisir l’assurance professionnelle qui permet de les couvrir. La majorité d’entre eux ne connaissent pas non plus quelles sont les assurances obligatoires ou celles qui sont vraiment nécessaires. Voici une liste non exhaustive des couvertures dédiées aux professionnels.

Assurance multirisque professionnelle

Cette assurance met à la disposition des assurés des garanties complètes afin qu’ils puissent continuer les activités professionnelles après un sinistre. Effectivement, elle prend généralement en charge les bâtiments et son contenu, les bris de machine, les risques informatiques et les pertes financières. Elle peut aussi garantir les responsabilités civiles, l’assistance en cas de sinistre et la protection juridique. Si vous êtes à la recherche de ce type d’assurance, il est envisageable de trouver ce type d’assurance groupe à Namur.

Assurance des véhicules

Ce type de couverture comporte deux volets. Il y a tout d’abord la responsabilité civile circulation qui est en effet une assurance obligatoire pour toutes entités professionnelles. Celle-ci prend en charge les dommages causés par les véhicules utilisés par la société durant son activité. À part cela, il y a l’assurance dommages qui couvre les véhicules et les marchandises transportées. En ce qui concerne le principe d’indemnisation des véhicules professionnels, il faut savoir que celui-ci s’applique comme celui qui est mis en place pour les véhicules particuliers. Par ailleurs, afin de bénéficier d’un véhicule de remplacement en cas de dommage, il est recommandé de s’inscrire à une garantie spécifique.

Assurance tout risque bureaux

Cette couverture est destinée aux risques liés à l’occupation des bureaux. Cela peut, par exemple, être des dommages matériels causés par l’incendie, le vol, les dégâts des eaux, les bris de glace ou la catastrophe naturelle. Il peut également indemniser les pertes financières et les risques locatifs. À titre d’information, cette assurance prend aussi en charge les frais de remise en état des bureaux après un dégât des eaux.

Assurance des biens

Outre les assurances multirisques qui nécessitent des cotisations plus élevées, il est possible d’opter pour des services spécifiques. On peut, par exemple, choisir une assurance des biens. Ce type de couverture n’est pas obligatoire, toutefois, il est incontournable. En principe, il permet de couvrir les risques potentiels extérieurs, notamment l’inondation, l’incendie ou le vol. Par ailleurs, si l’entreprise est locataire de ses locaux, il est impératif de souscrire à cette assurance. Dans ce cas, celle-ci peut couvrir les éventuels dommages liés aux biens immobiliers ainsi qu’à la responsabilité d’occupation. En cas de sinistre, il est à noter que le montant de l’indemnisation dépend de la valeur des biens garantis.

Cyber-assurance

Pas très connue des entreprises, cette assurance permet de protéger les données et les systèmes informatiques. À noter que les risques de violation de données se multiplient que ce soient pour les PME ou les grandes entreprises. Pour ce faire, l’assurance prend en charge tous les frais qui sont engagés par l’entreprise pour notifier les attaques, remettre en service les systèmes informatiques, la perte des revenus, les sanctions prononcées ainsi que les éventuels dommages et intérêts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *